La macrophotographie : une technique de photo pour des sujets de petite taille

la-macrophotographie-une-technique-de-photo-pour-des-sujets-de-petite-taille.jpg

La macrophotographie : une technique de photo pour des sujets de petite taille

La macrophotographie est une pratique permettant de voir  plus précisément un autre monde plus petit, un univers  de petite taille  presque invisible à l’œil nu que l’on risque de piétiner.

Comment faire de la macrophotographie

Les techniques  utilisées en photographie qui permettent de photographier des objets ou sujets de taille presque minuscule  entre 1 :1 et 10 :1 comme rapports d’agrandissement sont appelés « macrophotographie » qui, pratiquement, montre que la taille du sujet sur l’image est plus grande que la taille réelle de cet objet. Il s’agit d’utiliser des instruments appropriés, tels que : bague allonge, objectif macro, lentille additionnelle, afin de zoomer un sujet de taille minuscule  pour obtenir sur le capteur  une taille supérieure ou égale à sa taille naturelle. 

zoom.jpg

La macrophotographie est également nécessaire pour atteindre la profondeur de champ, et ce, dépendant de l’ouverture du diaphragme pour réussir la prise de vue.

Les considérations techniques pour réaliser ce type de photo

Il s’agit de maîtriser le fonctionnement de l’objectif macro nécessaire pour réaliser la macrophotographie  avec un rapport 1:1, et éventuellement une hyper-macro donnant un rapport 5:1.

Les bagues allonges, présentées couramment en kit de 3 bagues, sont utilisées pour éloigner l’objectif  de la surface sensible pour aboutir à une échelle  de type macro. Il est possible d’agrandir le rapport de grossissement en manipulant habilement ces bagues.

macrophotographie.jpg

De même, le soufflet qui les mêmes fonctions que les bagues, doit être monté sur un rail pour qu’il s’allonge ou se rétrécie.

Le photographe peut se servir de bonnettes qui sont des lentilles supplémentaires.  Pour optimiser l’utilisation des bonnettes, il s’agit de les fixer à l’avant de l’objectif  où elles fonctionnent comme une loupe.

Il y a aussi la bague d’inversion  permettant de monter à l’envers l’objectif,  le flash annulaire pour réduire au maximum les ombres portées et enfin, le viseur d’angle afin de se décaler à 90° de l’objectif courant de l’appareil.